Programme des Activités

Activités à venir

___________________________________________________________________

 

Samedi 15 octobre 2022  : Excursion à la Ferme de la Sauvenière et Monastère de Chevetogne.

 

Rendez vous à 7h45 au parking de l’ancien hippodrome de Sterrebeek.

Départ du car à 8h00 précise pour notre première visite qui sera à la Ferme de la Sauvenière à Hemptine-lez-Florennes dans la province de Namur.

C’est une petite ferme artisanale de foie gras qui élève leurs canards mulards dans le plus grand respect des traditions, une des rares fermes en Belgique à avoir préservé les méthodes artisanales de production.

Les canetons arrivent à l’âge d’un jour et sont élevés en poussinière jusqu’à quatre semaines. Ensuite ils découvrent les joies du grand air et des parcours herbeux. Leur alimentation est exclusivement végétale et à base de céréales produites dans la région. Vers l’âge de douze semaines le gavage se fait uniquement au grain de maïs. Les propriétaires transforment et vendent leurs produits du terroir directement à la ferme.

La Ferme a été lauréate de TROIS Coq de Cristal en 2006, 2013 et 2017 pour la qualité de leurs produits.

La visite guidée se fera personnellement par l’exploitante elle-même qui expliquera de A à Z les facettes de son métier.

Il y aura aussi une dégustation de trois produits de la ferme accompagnée d’un verre de Cadillac.

Puis nous irons déjeuner à l’Auberge des 4 Bras, Philippeville :

L’apéritif.

Entrée : Salade folle, de jambon sec 12 mois “Les délices de la Houille” et foie gras de la ferme de la Sauvenière.    

Plat Principal:

Aiguillettes de canard “Ferme de la sauvenière”, poire, romarin, miel, pommes de terre rissolées

-Café/thé.

 

 Inclus 2 boissons (soft ou bière Battin au fût ou verre de vin).

Dans l’après midi ce sera la visite du Monastère de Chevetogne à 15h30 où nous aurons le plaisir d’être guidés par un moine.

C’est un monastère des moines bénédictins du rite byzantin et latin. Le monastère présente la particularité unique de comporter deux églises dans le même complexe, une église pour la liturgie de rite romain, dédiée au Christ Saint Sauveur, et l’autre pour les cérémonies en rite byzantin, dédiée à l’Exaltation de la Sainte Croix.

Les moines sont devenus une référence mondiale en matière de chants liturgiques orthodoxes russe et grecque.

Après la visite retour à l’Hippodrome de Sterrebeek.  Retour prévu à 18h00.

PAF : €53 (NM €65) pour le 25 septembre 2022 au plus tard.

Samedi 12 novembre 2022 à 14h. ou 15h. : visite de l’Hôtel Max Hallet (Victor Horta) situé au 346 avenue Louise.

Derrière une large et très belle façade, presque classique, se cache un décor surprenant.

L’intérieur frappe par sa luminosité et son splendide escalier d’honneur, véritable puits de lumière qui représente le cœur de la maison.  La lumière se reflète sur le marbre blanc de l’escalier et illumine la maison à travers le superbe jardin d’hiver.  Les autres pièces de la maison sont marquées d’une décoration typiquement Art nouveau ou s’entremêlent courbes et contre courbes, ferronnerie d’art, matières précieuses telles que marbre, acajou, frêne, papier de soie, ….  Ce chef-d’œuvre est indiscutablement une des plus belles réalisations de Victor Horta.  Ce véritable joyau bruxellois fut édifié entre 1904 et 1906 pour son ami Max Hallet, avocat et politicien.

Vous serez avertis en temps voulu de l’heure à laquelle vous devrez vous présenter.

P.A.F. :  20€  (25€ nm)  è le 23 octobre 2022.

Samedi 26 novembre 2022 à 9h45 : Les coulisses

de Tour et Taxis

L’ancienne plateforme logistique de Tour & Taxis datant du début du 20ème siècle offre des immeubles d’envergure et d’une haute qualité architecturale :

l’Entrepôt Royal, les Sheds, l’Hôtel des Douanes, l’Hôtel de la Poste et la Gare Maritime. Tout en respectant leur authenticité et leur valeur historique, une réinterprétation contemporaine a été donnée à ces immeubles hérités du

siècle passé. Ils connaissent désormais des affectations multiples : expositions, événements, espaces de travail, espaces commerciaux, services…

La visite guidée, d’une durée de 2h30, commencera au Dépôt Royal où, à l’aide d’une maquette, nous allons découvrir l’immense site, son histoire et ses fonctions au fil du temps. Nous aurons également un aperçu des

nouveaux développements : quels projets ont déjà été réalisés et qu’est-ce qui est encore en préparation ?

Puis on fera un tour à l’intérieur de l’Hôtel des Douanes. Ce bâtiment de 1905 a été construit dans un style éclectique. Il a été conçu par l’architecte Ernest Van

Humbeek en collaboration avec l’ingénieur Jules Zone et contient de nombreux éléments authentiques. Nous aurons aussi l’occasion de visiter les autres

bâtiments ainsi que les toits et verrières du Dépôt Royal,

non accessibles au publique. Et enfin, nous découvrirons la Gare Maritime

monumentale et époustouflante récemment restaurée :

une ville dans la ville où il ne pleut jamais. Les halls gigantesques mesurent 175 mètres de profondeur et reposent sur de minces piliers en fonte avec des éléments Art nouveau. La gare, construite entre 1902 et 1908, était

à l’époque la plus grande gare de marchandises d’Europe. A la fin de la visite les membres pourront, en option de façon libre et privée, déjeuner dans le hall gourmand de la Gare Maritime.  Dix chefs étoilés ont leurs échoppes et présentent leurs concepts Street Food à un prix plus que démocratique.

Rendez vous à l’accueil du Dépôt Royal ( Bâtiment 1 sur le plan) à 9h45.

PAF : 10€ (13€ nm) pour le 10/11/2022.

 

Samedi 3 décembre    14.00’ : Musée de la médecine à Erasme, route de Lennik 808 à 1070  Bruxelles :

Histoire de la pensée et de la pratique médicale dans l’art, l’histoire et la littérature, de l’Antiquité à nos jours, au moyen d’instruments médicaux, objets archéologiques, tableaux et modèles anatomiques.

Institution créée en 1995, ce musée fait le pont entre la médecine et l’art. Il propose aux visiteurs un patrimoine composé d’objets archéologiques, d’œuvres d’art ainsi que d’outils et d’instruments médicaux anciens qui illustrent la longue évolution de l’Art de guérir à travers le temps et l’espace. Le musée abrite également de multiples cires anatomiques, issues des grands musées forains du siècle passé, qui illustrent les maladies les plus diverses. Une salle entière dédiée aux maladies vénériennes est réservée à un public averti!

PAF : 6€ (7€ nm)  è  pour le 10/11

—————————————————————————————————-

!!!Nouveau !!!Samedi 10 décembre à 13.30’: Exposition « ALEXANDRIE » Palais des Beaux-Arts rue Ravenstein 23 à 1000 Bruxelles

 

Alexandrie : futurs antérieurs revisite la mégapole antique à l’apogée de son histoire à travers quelque 200 œuvres issues des plus importantes collections muséales européennes. Ouvrant une nouvelle perspective sur Alexandrie, l’exposition met en lumière son organisation urbanistique, politique, religieuse, la vie quotidienne de ses habitants ainsi que le rayonnement scientifique et philosophique de ce haut-lieu civilisationnel dans le monde antique entre le IVe siècle avant J.-C. et le IVe siècle de notre ère. Une vingtaine d’œuvres d’art contemporaines augmenteront le propos de l’exposition, suscitant des associations critiques et poétiques à travers les différentes sections grâce à une scénographie ambitieuse. De plus, les thèmes abordés seront fréquemment enrichis par des incursions dans d’autres époques – byzantine, arabe, moderne – offrant une compréhension plus large d’Alexandrie à travers l’histoire.

PAF. : 14€ (17€ nm) =è le 20/11

!!!Nouveau !!!Samedi 14 janvier : Musée d’Art et d’Histoire devant le Parc du Cinquantenaire 13.30’ et 15.30 : Exposition consacrée aux « médaillons », organisée exceptionnellement pour l’ACFZ :

Les Musées royaux d’Art et d’Histoire de Bruxelles conservent une belle collection de vitraux, constituée de plus de 350 œuvres datant du XIIIe au XXe siècle.

Une sélection de médaillons issus de cette collection Ces petits panneaux de verre incolore sont généralement circulaires, d’où le nom de « médaillon » ou « rondel ». Ils sont rehaussés d’un décor peint. Bien qu’ils soient actuellement méconnus, ceux-ci ont eu un grand succès dans toute l’Europe dès le XVe siècle. Leur petit format était idéal pour les insérer dans une vitrerie ou un vitrail. Les rondels exposés datent des XVIe et XVIIe siècles, période pendant laquelle les arts verriers des Pays-Bas et de la principauté de Liège étaient en plein essor. L’exposition retrace, dans un premier temps, l’évolution technologique et artistique du verre peint. La seconde partie de l’exposition s’attache aux thèmes représentés sur les rondels. Ceux-ci sont souvent délicatement peints de scènes religieuses illustrant les saints patrons ou les scènes bibliques ou encore de représentations profanes répondant aux goûts nouveaux de la clientèle aisée qui se développe à l’époque. Les rondels forment parfois des séries, illustrant différents épisodes d’un même récit. Ils sont souvent inspirés de copies de tableaux de peintres réputés circulant sous forme de dessins. L’essor de la gravure et l’invention de l’imprimerie permirent, par la suite, aux peintres-verriers d’avoir accès à de nouveaux modèles.

Enfin, l’exposition aborde la question des centres de production. Si, au cours des XVIe et XVIIe siècles, la production de rondels devient une industrie florissante dans les Pays-Bas, leur attribution à l’un ou l’autre atelier, est souvent difficile. Pour distinguer le travail des peintres-verriers actifs à Anvers, Bruges, Gand, Malines, Bruxelles, Louvain, Liège et ailleurs, il faut se baser sur l’iconographie, la technique utilisée et le style, ou encore la provenance des pièces, longtemps « oubliée », la collection des MRAH est une véritable référence dans le domaine du vitrail en Belgique

PAF. : 12€ (15€ nm)  è le 25/12

NB : Parking : voir sur le site des Beaux-Arts Cinquantenaire comment arriver au musée  (kmkg.be  rubrique « informations pratiques ») ) .  Il n’y a plus de parking devant le musée.

 

Jeudi 2 février à 11.00 et 14.00 pour le 2è groupe :VISITE ANCIEN HOTEL RTT – rue des Palais 44, Schaerbeek

« Erigé dans un premier temps en 1936-7 sur commande de l’Etat belge dans le but d’y installer les bureaux de la Régie des Télégraphes et Téléphones (RTT), et à partir de 1946 une extension de style moderniste, le bâtiment est un ensemble d’envergure construit par l’architecte Michel Polak et ses fils Jean et André Polak. Le rez-de-chaussée est sans doute la partie la mieux conservée du bâtiment avec notamment l’entrée monumentale surmontée de bas-reliefs géométriques. En empruntant l’escalier principal, la visite passe par certains bureaux du 1er et 3e étage qui ont gardé tout leur cachet d’époque. »

 

 PAF. : 7€ (10€ nm)  è pour le 15/1

Samedi 11 mars :          Hôtel Bockstael  266 avenue de la Reine ,

1020 Bruxelles

Cet hôtel particulier construit en 1876 pour le compte d’Émile Bockstael, fait partie  d’un ensemble cohérent de façades néoclassiques sur l’avenue de la Reine.  Organisée selon le modèle traditionnel de l’intérieur bruxellois.  Le bel étage est constitué d’un salon Louis XVI, d’un second salon Louis XV et d’un jardin d’hiver Art Nouveau. La cage d’escalier quant à elle se distingue par des peintures égyptisantes remarquables.  Cet ensemble éclectique vous donnera un aperçu authentique de l’intérieur bruxellois de la seconde moitié du 19ème siècle

Précision de la PAF et de l’horaire dans le prochain bulletin.

Samedi 25 mars : Eename  (voisine d’Audenaerde) : les vestiges de l’abbaye et la « Maison Beaucarne :

La maison Beaucarne renferme un incroyable cabinet de curiosités,

Déplacement en car, lunch sur place ; plus d’informations dans le prochain bulletin ou ici
Huis Beaucarne

https://www.huisbeaucarne.be

Samedi 8 avril 14.30h (si trop nombreux, un deuxième groupe partira à 10.30’) :VISITE-BALADE ARCHITECTURALE  ART NOUVEAU/ART DECO AUTOUR DES ETANGS D’IXELLES

 « Bruxelles recèle un très riche patrimoine architectural Art Nouveau – Art Déco qui pourrait la classer dans les capitales européennes les plus importantes avec, plus de 500 bâtiments Art Nouveau, et ce, malgré les nombreuses démolitions qui ont été opérées après la guerre jusque dans les années 60. Le quartier des étangs d’Ixelles particulièrement détient de très beaux témoignages de ces styles, où la riche bourgeoisie se fit construire de nombreuses maisons de maîtres. Celles-ci offrent un très beau panorama de l’architecture bruxelloise et notamment de très beaux exemples Art nouveau et Art Déco. Laissez-vous guider à travers ce

Quartier propice à la flânerie, à la découverte de façades étonnantes. »

(oreillettes de gsm bienvenues pour se brancher au système audio)

PAF : 7 € (10€ nm)

Samedi 15 avril : Keukenhof plus d’infos dans le prochain bulletin.

Vendredi 2 et samedi 3 juin : Voyage à Paris : plus d’infos dans le prochain bulletin.

Samedi 17 juin : Assemblée générale : plus d’infos dans le prochain bulletin.